Ils font revivre Larochefoucauld

Une ville de Talents Dossier Ils font vivre vos quartiers

26 mars 2024 3 min

À Larochefoucauld, un centre de vie dynamique se met en place de part et d’autre du boulevard du BAB. Ses commerçants témoignent de la nouvelle attractivité du quartier dont le réaménagement s’achève cette année après cinq ans de travaux.

Manon BAMAS et Maxime RAIFFÉ (pâtisserie-chocolaterie Explore)

 » Nous avons ouvert il y a trois ans, dans un quartier totalement en chantier. Mais nous voulions absolument nous installer à Anglet. Après des débuts compliqués, nous sommes ravis de notre emplacement. C’est un joli quartier. La terrasse arborée avec du mobilier urbain devant la boutique est un vrai plus. Nous aimerions voir s’installer d’autres commerçants de bouche pour créer une véritable ambiance de quartier et rendre le lieu encore plus attractif. « 

Stephan VILACEQUE (auto-école Annette & Michel)

“Le positionnement de notre école de conduite à Larochefoucauld est idéal car notre jeune clientèle vient d’Anglet et Biarritz. Nous résidons au pied de la résidence Prélude sur la place Jacques-Faizant. Peu à peu, le quartier s’anime. Il reste à mieux identifier l’offre commerciale. Un totem serait le bienvenu sur le boulevard.”

Emmanuelle MATA (conseils et décoration d’intérieur)

“Après une carrière dans le secteur aéronautique, j’ai tout quitté pour me lancer dans la vente d’objets de décoration intérieure, ma passion première. Je pensais m’installer à Biarritz mais j’ai opté pour Larochefoucauld car je crois au potentiel de ce quartier en plein renouveau.”

Lucas THOUERY (Carrefour City)

“Notre magasin offre un large choix de produits ainsi que des horaires étendus aux habitants du quartier. On trouve de nombreux seniors, des lycéens, des employés et des familles. Nous notons aussi une clientèle de passage, principalement le week-end. Nous prenons encore nos marques mais les débuts sont encourageants pour notre équipe de 9 personnes et les perspectives réjouissantes.”

Dimitri HOUPIN (Pizza Cozy)

“S’installer à Larochefoucauld était une réelle prise de risques. Deux ans et demi après notre arrivée, cela se révèle gagnant. Notre activité de pizzas artisanales tourne à plein régime. Au moindre rayon de soleil, la clientèle profite même des tables et des bancs sur la place ! ”

Peio BERGER (Le Poulailler de Peio)

“Notre rôtisserie est d’abord un lieu où l’on a plaisir à se retrouver pour savourer des produits de Terroir sélectionnés avec soin. C’est ma première affaire et le bouche-à-oreille fonctionne bien. Larochefoucauld connaît une seconde jeunesse et la transformation du boulevard du BAB en artère urbaine apaisée augure de belles promesses pour faciliter la venue de la clientèle.”

Éric GALIGAZON (tabac-presse)

“Je fais partie des commerçants “historiques” de Larochefoucauld. La mutation du quartier m’a conduit
“à franchir le Rubicon” en déménageant sur la rive est, place Jacques-Faizant. Avec succès puisque ma clientèle a suivi, ce dont je suis ravi.”

par Alexandra Partager

Etiquettes :