A 11 ans, Joanne est la meilleure lectrice de France

Une ville de Talents Dossier Lecture

18 juin 2024 5 min

Collégienne de sixième à Stella-Maris, Joanne a remporté la grande finale du concours national de lecture, “Si on lisait à voix haute”, le 12 juin dernier. L’émission présentée par François Busnel était diffusée sur France 5 au terme d’un processus de sélection auquel ont participé 120 000 élèves de la sixième à la terminale.

Joanne faisait partie des neuf finalistes de l’émission qui devaient lire à haute voix devant un jury composé de Rachida Brakni, Cécile Coulon, Yann Queffélec, Marc Lavoine.

La jeune Angloye a obtenu la meilleure note des trois candidats de sa catégorie d’âge pour sa lecture de L’Homme-Joie, de Christian Bobin. Lors de la grande finale, elle a opté pour Jonathan Livingston le goéland de Richard Bach. Un choix gagnant pour la jeune fille dont l’articulation, le rythme, la justesse du ton et la capacité à transmettre les émotions ont emporté l’adhésion du jury et du public, tout comme celle de ses parents, enseignants et camarades de classe, très fiers de sa réussite.

Sa prestation époustouflante nous a donné envie de découvrir qui était cette collégienne talentueuse. Elle s’est livrée, sans fard, au jeu du questions/réponses.

Premier livre que vous vous souvenez avoir lu ?

Joanne : C’était Le merveilleux voyage du petit escargot de Julia Donaldson.

Première personne qui vous a amenée à la lecture ?

Joanne : C’est ma mère qui m’a amenée à la lecture. J’avais à peu près 4 ans, elle me lisait par exemple la grande histoire dans le magazine Les belles histoires.

Plus beau souvenir de lecture ? Pourquoi ?

Joanne : Mon plus beau souvenir était la lecture du livre Chien pourri, car j’ai découvert la personnalité très attachante du chien, personne ne voulait de lui. J’avais tellement de peine pour lui que j’ai aimé le personnage et j’ai commencé à lire tous les autres livres de la collection ! J’ai adoré aussi l’odeur du livre.

Votre livre préféré et pourquoi ?

Joanne : Mon livre préféré est La fille du phare, d’Annet Schaap. Je trouve qu’il est très bien écrit et qu’il y a une sorte de suspense maîtrisé. C’était la première fois que j’ai adoré un suspense. Je ne pouvais plus m’arrêter de lire. J’ai adoré l’extrait où un monstre apprend à lire à une petite fille ! Ce qui est beau à voir c’est ce monstre d’habitude assez féroce et fier qui lui transmet la lecture et la liberté de pouvoir déchiffrer les mots.

A quel moment et dans quel endroit préférez-vous lire ?

Joanne : J’aime beaucoup lire le soir, avant de me coucher, dans mon lit. Je peux être entièrement présente pour le livre et la lecture. Et au moment de m’endormir, je peux repenser à des passages de ma lecture qui m’ont marqués.

Est-ce que vous partagez vos lectures avec vos camarades de classes et/ou votre prof ?

Joanne : Oui, quelquefois. J’échange sur des lectures que l’on a aimées avec une amie en se racontant l’histoire. J’aime aussi bien écouter que raconter.

Je partage aussi mes lectures avec mes parents en leur racontant l’histoire en détails de certains livres que je lis. Ils me donnent leurs avis sur ces histoires et ça m’inspire.

Quand et comment avez-vous commencé à lire à voix haute ?

Joanne : J’ai un souvenir, vers 4 ans, ma tante me filmait pendant que je lui lisais le livre Le merveilleux voyage du petit escargot, et quand j’avais fini de lire ce qui était écrit sur chaque page, je lui montrais l’illustration, car j’avais vu toutes mes maîtresses de maternelle le faire. Ça me fascinait.

Est-ce que vous lisez à vos petits frères ou petites sœurs ?

Joanne : Je suis fille unique.

Qu’est-ce que vous apporte la lecture à voix-haute ?

Joanne : Elle m’apporte le plaisir de prononcer chaque mot sans en faire trop. Il faut que chaque mot ait sa place grâce à la beauté de sa prononciation. J’ai l’impression qu’en lisant à voix haute je parviens à transmettre à celles ou ceux qui m’écoutent ma vision du passage. Ce que j’adore c’est partager ce que j’aime.

Comment choisissez-vous vos textes ?

Joanne : Je choisis toujours un livre en lien avec la nature ou les animaux car ils me fascinent et me touchent à la fois. Je repère ensuite les passages qui me plaisent en lisant le livre. Une fois ma sélection faite, je prépare la lecture de chaque extrait, et je les lis à voix haute en classe. J’explique à mes camarades pourquoi j’ai sélectionné chaque extrait. Ma prof et les élèves me donnent leur avis. Les avis sont partagés.

Pratiquez-vous un sport ?

Joanne : Je ne pratique pas de sport cette année, seulement à l’école. Je fais du surf chaque été depuis deux ans, en club.

Pratiquez-vous une activité artistique ?

Joanne : Je fais du chant et du théâtre depuis trois ans, du dessin depuis un an. De plus, cette année j’ai participé à des ateliers collectifs d’écriture et j’ai commencé le piano.

Quelle est votre chanson préférée ?

Joanne : C’est Laissons entrer le soleil, de Julien Clerc. J’adore le titre et le rythme de la chanson.

Quel chanteur vous touche le plus grâce à ses mots ?

Joanne : Claudio Capéo, surtout avec sa chanson Un homme debout, car ses paroles sont très impactantes et sa voix les met encore plus en valeur.

Quel est votre film préféré ?

Joanne : Mon film préféré est Intouchables :  les personnages sont très attachants et leur relation très touchante. Ce film a tout : le drôle, le touchant et le beau.

Une blague, une anecdote que vous aimez raconter ?

Joanne : Il n’y a pas longtemps, avec mon grand-père, on s’écrivait des lettres sur les expressions qu’on connaissait : casser les pieds, ne pas mettre la charrue avant les bœufs…

Et chaque fois que je recevais par la poste une lettre qui m’était destinée, j’avais hâte de lire les nouvelles expressions que mon grand-père avait trouvées ! J’en ai 4 doubles-pages maintenant !

par Yannick Partager